Home > MEMORIES OF HAITI > L'ère de Papa Doc Duvalier.

L'ère de Papa Doc Duvalier.

Préparé par Frankie Morone.
VIEWER DISCRETION IS ADVISED.

AVERTISSEMENT: CERTAINS ALBUMS CONTIENNENT DES PHOTOS QUI PEUVENT ETRE JUGEES DEPLORABLE A VOIR OU REGARDER. PRIERE D' INTERROMPRE OU TERMINER LA VISITE SI VOUS ETES FROISSE.

THESE ALBUMS ARE OF HISTORICAL & EDUCATIONAL IMPORTANCE. THEY ARE NOT MEANT TO BE ENTERTAINING. CERTAIN PICTURES WILL BRING BACK MEMORIES WHICH CAN CAUSE DISCOMFORT TO SOME. PLEASE EXERCISE CAUTION WHEN VIEWING.

Si vous contestez les faits rapportés, prière de me les signaler le plus vite que possible afin qu'ils soient corrigés. Vous avez l'option de garder l'anonymat. Merci et bonne lecture.

François Duvalier surnommé «Papa Doc» fut élu président d'Haïti en 1957 pour une période de 6 ans. En 1964, il change la constitution et s' autoproclame «Président à vie». Son règne fut empreint de corruption et marqué par l'utilisation de milices privées, les "TONTONS MACOUTES".

François Duvalier naquit à Port-au-Prince d'une famille originaire de la Martinique et fit ses études de médecine aussi à Port-au-Prince. Il gagna l'estime des populations pour son aide à la lutte contre le typhus (pian) et autre maladies de l'extrême pauvreté.

Marié à Simone Ovide en 1939, il devient directeur général du service de la santé publique en 1946. En 1949, il exerce les fonctions de ministre de la santé et du travail. Elu Président de la République en 1957 avec le soutien de l'armée et la bénédiction des USA et aussi avec un programme populiste, utilisant une stratégie « pro-négritude » pour défier l'élite des mulâtres et faire appel à la majorité afro-haïtienne.

Après un coup d'état manqué le 29 Juillet 1958, et aussi voulant consolider son pouvoir, il purge l'armée et la Milice Volontaire pour la Sécurité Nationale, est créée. Cette organisation est calquée sur le modèle des "chemises noires" de l'Italie fasciste de Mussolinni. Ne touchant pas de salaires, les TONTONS MACOUTES vivaient de l'extortion et du crime organisé.

Duvalier réanima les traditions du vaudou, les utilisant aussi pour consolider son pouvoir : il prétendait être lui-même un hougan. Tous les événements importants de son régime s'inauguraient un 22 et la mort de Kennedy le 22 nov. 1962 était preuve "qu'il avait un pouvoir diabolique"...du moins qu'il voulait faire croire. (Historiquement parlant, la coincidence de la date de l'assasinat de Kennedy n'a rien à voir avec les prétendus pouvoirs diaboliques de Duvalier).

Duvalier a également et délibérément modelé son image sur celui du "Baron Samedi", dans un effort pour se rendre encore plus imposant et intimidant. Il voulait à tout prix qu'on ait peur de lui. Il mettait souvent des lunettes de soleil (et aussi ses TONTONS MACOUTES) et parlait avec un fort ton nasal associé au Loa.

Je vous invite à visiter cet album. Ce sont des images et photos qui ont été recueillies sur plusieurs sites internet. N'hésitez pas à faire un commentaire. D'ors et déjà merci pour votre visite.

Slideshow
Use '←' and '→' keys to go next and previous