Home > PIKLIZ ARCHIVES > MISCELLANEOUS > Nécrologie...Obituaries > ♣♣♣ Les obsèques du très re… > Comments

♣♣♣ Les obsèques du très regretté Jacques A. Chancy. ♣♣♣

Photos et introduction par Frankie Morone.

Le Samedi 15 Septembre, je devais me rendre à Brasserie Creole; cependant j'avais un autre engagement auquel je ne pouvais réellement m'en sortir, si non je serais témoin occulaire de ce douloureux drame qui s'est passé à ce club. Cette fois-ci, en guise d'écrire une narration comme de coutume, je reproduis de préférence une de notre confrère de la presse parlée "Radio Caraibes FM" qui à mon avis peint réellement en détails les dernières heures de Jacques A. Chancy connu sous le pseudonyme Doudou.

Narration de Radio Caraibes, FM Haiti.

Le samedi 15 septembre 2012, le groupe « Impresyon » de Long Island était à l’affiche au club-restaurant Brasserie Créole à Cambria Heights, Queens, New York. Cette formation musicale se compose de musiciens très connus. Jacques Ardouin « Doudou » Chancy faisait aussi partie de ce groupe musical. Doudou est le jeune frère de Georges Loubert Chancy, l’ex-saxophoniste des Shleu Shleu de Dada Jackaman (Hugues Jackaman) et du Skah-Shah # 1. Cette soirée a été organisée par JAKAM Records & Productions, dans le but de fêter les natifs de la Vierge. JAKAM est une création / production de Doudou Chancy. On comptait d'autres artistes au programme. Après la prestation de Léon Dimanche, c'était le tour de Doudou Chancy. Tout se déroulait dans une atmosphère de joie, de gaieté et dans le respect absolu. Belle ambiance de famille!

L’énigme de la mort

La fête battait son plein quand, soudain, la mort, sans invitation, sans être vue à la porte d’entrée, silencieusement pénétra dans l’enceinte. Elle arriva sur la scène et nous a ravi cet ami, ce frère, cet oncle, ce cousin, ce père, ce fils intègre d’Haïti, et cela à la grande surprise de tous. Il s'agit bien de l’excellent saxophoniste Jacques Ardouin « Doudou » Chancy. Le groupe « Impresyon » interprétait la chanson de King Kino « Don’t you know I love you » du groupe Phantoms, une composition que Sweet Micky savait interpréter. Doudou, pour taquiner King Kino qui se trouvait dans l’assistance, formula une plaisanterie autour de la chanson, ce qui fit rire le chanteur de Phantoms. Puis, le saxophoniste l’invita à venir au micro pour chanter. Tout ceci montre la bonne ambiance qui régnait à Brasserie Créole ce soir-là. On dansait, on chantait, et on mangeait au son de la musique. Au milieu de la chanson, Doudou exécuta un excellent solo, puis il continuait à battre la mesure et a ensuite donné le signal à Kino pour qu'il commence à chanter.

Au moment où King Kino ajoutait les couleurs, disant : Si m ta nan prizon ki es ka p vinn lague m, si m ta lopital ki mounn ka p vinn wè m, si m ta tonbe ki es ka ranmase m, Doudou posa sa main droite sur l’épaule du chanteur. Il est tombé sur le plancher et c’était là son dernier geste et son ultime solo de sa vie physique. Il a rendu l'âme instantanément ce dimanche, aux environs de 2 heures du matin. Les invités ne pouvaient croire ce qui se passait. C’est comme s’ils étaient tous en plein rêve diurne. Pourtant, Doudou Chancy est parti avec ses plus grands rêves. Il rêvait de voir les enfants d'Haïti devenir des citoyens intègres, utiles à la nation. Il avait un amour naturel pour ceux de Gros-Morne. À part la musique qu’il leur enseignait, il leur inculquait des notions de civisme. Le plus grand plaisir pour lui aurait été de conduire un orchestre philarmonique composé d'élèves de l’école de musique qu’il a créée à Gros-Morne. L'homme propose mais Dieu dispose. Doudou a répondu à l'appel du Dieu Tout-Puissant.

Doudou Chancy s’oubliait pour aider les autres

Doudou partageait souvent ses idées progressistes avec moi. Un beau jour, il me dit : « Robert, tu sais que certains des instruments que j’ai donnés en cadeau ne sont plus là où ils devaient être, certaines gens ont peut-être oublié de les replacer au bon endroit, je vais quand même les remplacer au nom de Dieu. Je dois réaliser mon rêve, dit-il, et rien ne pourra m'arrêter ». Doudou faisait de son mieux pour aider les autres avec les moyens du bord. Il voulait faire œuvre qui vaille à travers tout Haïti, mais les moyens lui manquaient. Il était non seulement un excellent musicien mais aussi un vrai philanthrope. Il faisait de l’éducation des enfants sa priorité, au point de reporter à une date ultérieure une opération chirurgicale qu’il devait subir, ce parce qu'il voulait être avec les enfants de Gros-Morne en juillet dernier. Il accordait priorité à Haïti et à sa musique. J’ai essayé de le convaincre en lui montrant l'importance de l'opération chirurgicale, mais mes efforts furent vains. Il me répondait toujours: mon chè, si m mouri, ma p mouri nan pye travay mwen. Je me suis rendu compte, aujourd'hui, qu'il prophétisait puisqu'il est mort au cours d'une prestation avec son saxophone au cou.

Les grandes qualités de Doudou Chancy et sa foi en Dieu

Doudou était un homme honnête, humble, modeste, sage, jovial, droit, respectueux, un grand défenseur des pauvres et des droits des faibles. Il était sincère dans ses relations avec autrui. Il respectait les valeurs. Il était plaisant et contait toujours de bonnes histoires, desquelles on tirait toujours une leçon. Je le nommais oiseau voyageur et il me disait : « je voyage toujours sur les ailes de l’amour et de la musique, je crois en Dieu ». Je l’appelais « Ti Zwazo san fwontyè». Je lui demandais souvent de quelle source qu'il avait puisé son énergie. Sa réponse à cette question a toujours été la suivante : « mon énergie, je l'ai puisée de la musique et de l’amour que je partage avec mon public et mes amis ».

Le plus grand plaisir qu’il éprouvait, c’était de satisfaire les désirs de son public musicalement et voir les gens sourire quand il s’approchait à leur table pour les bercer avec son saxophone, comme il a eu le temps de le faire à la Brasserie Créole le jour de sa mort. Il offrait son talent à tous ceux qui défendaient une bonne cause, surtout ceux-là qui aidaient les enfants comme « La Vérité Judo Club and Youth Services de Sensei Wisler Jacques » et bien d’autres organisations à but non-lucratif. Il jouait aussi à la Gloire de l’Eternel. Il mettait son art au service des églises. Il couvrait des kilomètres en voiture pour aller jouer soit à une messe, une réunion charismatique ou à d’autres activités religieuses.

L’an dernier il a été à Trois-Rivières, Canada, à l’occasion de la fête de Notre Dame du Cap pour rendre gloire au Très-Haut en musique. Il ne ratait jamais cette fête. Avec le départ prématuré de Doudou Chancy, Père Max (prêtre), son bon ami, a perdu un berger de son troupeau. Doudou voyageait souvent pour partager sa musique avec d’autres gens. Au lendemain de la fête de Notre Dame d'Août, je l’ai vu aux environs de la ville Plattsburgh sur l'autoroute 87 Sud menant à New Jersey / New York. On revenait tous deux de Trois-Rivières, Canada. Il se rendait chez lui à East Windsor, New Jersey, où il habitait et moi à New York. Il était dans sa voiture tout seul avec un unique passager : son saxophone.

Doudou s’arrêta en cours de route pour me dire : « vas donc garer ta voiture et viens avec moi, je veux te faire écouter mes dernières créations musicales et je voudrais avoir ton opinion sur les chansons ». J'ai obéi et accepté son invitation sans aucune résistance. J'ai pris le temps de les auditionner toutes pendant deux heures de temps. Elles sont magnifiques, riches en couleur et bien inspirées. J'ai pu noter une sincérité rare qui se dégageait des chansons. Doudou m'a conduit dans un autre univers musical qu'il avait méticuleusement créé. Ainsi, il m’avait dévoilé sa face cachée en musique. Ce qui m'attriste, c'est qu'il n'a pas eu le temps de mettre ce CD en circulation. Avec lui, j'entretenais une bonne et sincère relation, basée sur le respect mutuel et la compréhension. D'ailleurs, son oncle, Rubin Vernet, épousa ma tante (Marthe), et de cette union sont nés Cluny et Ti Ben. Je ne peux oublier Myrtho.

Jacques Ardouin « Doudou Chancy » au-delà du Compas Direct

Les fans du Compas Direct ont vu Doudou jouer aux côtés de son frère aîné Loubert Chancy, au sein du Skah-Shah # 1. Certains auraient tendance à limiter sa connaissance musicale, le faisant passer simplement pour un musicien qui ne joue que le Compas Direct. Je dis non, non et non. Doudou embrassait et jouait d'autres genres musicaux tels que le Jazz, la Salsa, le R & B (Rhythm & Blues), la Bossa Nova, la Samba brésilienne, la Rumba, la Merengue, le Calypso, le Socca, le Soukous, etc. Il n’avait pas de frontières en musique. Cet article est l’exclusivité de Radio Télévision Caraïbes. De cet excellent saxophoniste, je garderai longtemps les grands et beaux souvenirs qu’il m’a laissés.

La carrière musicale de Jacques Ardouin « Doudou » Chancy n’avait pas commencé avec le Skah-Shah #1, comme certains tendent à le croire. Il faisait partie de « Picoranaya », du « Bossa Combo », de « Triomecs», du « Skah-Shah #1 », du « Skah-Shah d'Haïti Plus » d’Arsène Apollon, du groupe « Kontak », etc. Cet article est l’exclusivité de Radio Télévision Caraïbes. Pendant son enfance, Doudou suivait de près son aîné, Loubert Chancy, en le regardant évoluer comme saxophoniste au sein des groupes suivants « Les Consuls de Carrefour», puis « Les Gars de Ste Cécile » et « Shleu-Shleu ».

Doudou Chancy détenait un diplôme en musique et enseignait cet art à l’école au niveau secondaire. Il avait la musique dans le sang puisque son père, Oreste Chancy, est aussi un excellent musicien, un saxophoniste hors-pair.  Il est issu d’une famille respectueuse, honnête et religieuse de Gros-Morne. D'ailleurs, son frère, Guerlain, est prêtre. Il a dédié toute sa vie à Dieu. Ses parents respectent tout le monde, sans distinction de classe, d'âge, de couleur, ou d'appartenance religieuse. Et, nous savons bien que l'enfant apprend par imitation. Sa mère fut très religieuse. Elle ne ratait jamais la messe du dimanche. Les bonnes manières de Doudou Chancy tout aussi bien de ses frères et sœurs ne sont que le reflet de leur éducation familiale.

Sans vouloir comparer Jacques Ardouin « Doudou » Chancy à d’autres saxophonistes, tiens à dire qu’à travers lui j’ai redécouvert Grover Washington jr, Stanley Turrentine, Wébert Sicot, etc. Dans ses périples, il avait touché Washington D.C, Virginia, Atlanta, Boston, Connecticut, Chicago, les Antilles, France, Haïti, etc. Au cours d'un festival traditionnel d’été à Preston County à West Virginia, Jacques Ardouin « Doudou » Chancy avait conquis le cœur d’un public multiethnique / multiculturel après qu’il eut exécuté la pièce « The Lion King ». Une source digne de foi m'a appris qu’à plusieurs soirées dansantes de Septentrional, le maestro de l'orchestre n'a jamais hésité à lui passer son saxophone, s'il n'avait pas le sien avec lui, pour qu’il puisse jouer avec eux.


Doudou Chancy est parti sans avoir eu le temps de nous dire au revoir. Le connaissant, il l’aurait fait et aurait pris le temps de saluer chaque invité séparément. Mais, l’homme n’est pas maître de son souffle pour pouvoir le retenir, et il n’a aucune puissance sur le jour de sa mort (Ecc 8 :8). Doudou était un compatriote intègre, et cela dans toute l'acceptation du terme. Si j’avais le pouvoir et l’autorité, je lui aurais donné la vie éternelle. Mais, l’éternité est seulement du domaine de Dieu. Jacques Ardouin « Doudou » Chancy a bouclé son cycle de vie physique. Il a voyagé sans son saxophone cette fois, simplement parce qu'en venant au monde nous n’avions rien apporté et qu’en le laissant nous ne pourrons rien emporter avec nous. Pourtant, Doudou Chancy est allé dans l'au-delà avec son talent, mais il nous laisse ses œuvres que nous saurons apprécier à leur juste valeur. On doit surtout se rappeler qu’une étoile ne disparait jamais. Elle devient plutôt inaperçue. La mort n’est pas une fin. Elle est plutôt un passage / un tambour-porte conduisant vers un Nouveau Monde que chacun de nous doit découvrir un jour. Jacques Ardouin « Doudou » Chancy est allé nous préparer les lieux.

Je présente mes sincères condoléances à sa famille, particulièrement à ses frères et sœurs, Guerlain, Loubert, Yves, Oreste jr (Ti Oreste), Valentin, Sœurette et Loretta, à ses enfants, à son père M. Oreste Chancy, à ses cousins et cousines, à ses neveux et nièces tout aussi bien à ses confrères musiciens qu’à ses fans et amis, sans oublier les enfants d'Haïti pour lesquels il s'était battu corps et âme.


  • (Anonymously) (Private)
    5 years 2 months ago
    Veillée de prières en l'honneur de Jacques A. Chancy.
    Ca me fait vraiement un grand mal, parceque je connait tres bien les Chancy ; je suis de Gros -morne. Pere Chancy c'est louis qui batisait mon premier fils. Alors je vous souhait les Chancy un sindere condoleance.  
  • 5 years 2 months ago
    I would like to send my deepest condolences to the Chancy's. I sincerely empathize with your family as my father Max Pierrot passed under similar circumstances at an early age. Both were memorable and excellent musicians who passed away before their time. It is truly sad and painful to have lost such talented saxophone player so young. My prayers are with you all.                        
  • Elza (Private)
    5 years 2 months ago
    A tous ceux qui ont des photos de Doudou: faites nous les parvenir svp à fmorone94@yahoo.com. Je voudrais poster un album "In Memoriam" sous peu. Mille mercis.
    Je présente à la famille Chancy mes plus sincères condoléances pour le décès de Jacques "Doudou" . Mes pensées vous accompagnent. Courage!
  • (Anonymously) (Private)
    5 years 2 months ago
    A tous ceux qui ont des photos de Doudou: faites nous les parvenir svp à fmorone94@yahoo.com. Je voudrais poster un album "In Memoriam" sous peu. Mille mercis.
    May he rest in peace, we've enjoyed his music. My sympathy to the family. From: Mr. & Mrs. Guesly "Ti-Gousse" Morisseau.
  • (Anonymously) (Private)
    5 years 2 months ago
    Veillée de prières en l'honneur de Jacques A. Chancy.
    Doudou est est parti mais il a laisse sa memoire; l'homme, l'artiste, un frere, un ami, un leader, un grand artiste du saxophone immortel. Paix a ton ame mon frere..
  • Maryse (Private)
    5 years 2 months ago
    A tous ceux qui ont des photos de Doudou: faites nous les parvenir svp à fmorone94@yahoo.com. Je voudrais poster un album "In Memoriam" sous peu. Mille mercis.
    Que je regrette de n'avoir pas pu assister aux funerailles. Frankie tu as fais un tres beau travail comme toujours. Ton album est tres emouvant a regarder. Condoleances a la famille Chancy.
    • Frankie (Private)
      5 years 2 months ago
      Merci pour la visite et ton gentil commentaire Maryse. C'était réellement affligeant de voir partir pour l'au-dela un homme si talentueux et qui aimait aider les autres. C'est vraiment un choc pour tout le monde.