Home > PIKLIZ ARCHIVES > EVENTS > Pikliz Productions Events > 2014 PIKLIZ PRODUCTIONS > Pikliz 10th Anniversary Celebration > Comments

Pikliz 10th Anniversary Celebration

Pikliz.com 10th Anniversary Celebration at la Renaissance Ballroom
Musical animation by Original Shleu-Shleu.

Photos by Gerry Brierre and Emmanuel Ardouin

Les vrais talents transcendent le temps. En musique, plus on avance en âge, mieux on comprend les concepts musicaux. « Vingt fois sur le métier, remettez votre ouvrage, polissez-le sans cesse et le repolissez », nous dit Boileau. Cette maxime s’adapte bien aux musiciens, membres originaux des Shleu Shleu (Original Shleu Shleu), qui, pendant plus de deux ans, ont consacré tout leur temps aux séances de répétitions intensives pour peaufiner leur ouvrage.

Cette formation musicale a marqué des générations et avait fait la fierté d’Haïti. Sa musique a plu aux riches comme aux pauvres. Après audition de leurs anciennes et nouvelles chansons, on se rend compte que ces musiciens n’ont pas vieilli. Ils donnent l’impression que le temps s’est arrêté. D’ailleurs, l’homme ne vieillit pas. Il change plutôt avec le temps.

L’Original Shleu Shleu d’hier et d’aujourd’hui

Le groupe « Les Shleu Shleu » a été à l’avant-garde du mouvement et de l’éclosion du mini-jazz. Ce n’est pas sans raison qu’on les nomme les pionniers. Auteur de l’article : Robert Noël. Ces musiciens continuent encore sur la même lancée, mais avec beaucoup plus de prudence et d’assurance. Ils ont innové leur style, tout en conservant l’essence pure du compas direct. En fait, cette innovation plaira aux vrais connaisseurs de musique. Aujourd’hui, ces artistes embrassent tous les genres musicaux et ainsi marquent la différence. C’est un fait qui va certainement inspirer les groupes musicaux d’aujourd’hui. Ils ressuscitent les boléros puisque les formations musicales d’aujourd’hui ne les jouent plus.

Avec Shleu Shleu, le saxophone était devenu l’instrument prédominant. Le maestro Nemours Jean-Baptiste se disait fier de ces jeunes artistes, à cause de leur créativité et de leur apport à la musique dansante haïtienne. Il aimait surtout le fait que ce groupe utilise un seul saxophone et joue un compas direct pur comme il l’avait conçu. Il faut dire que le maestro de l’Ensemble Nemours Jean-Baptiste a permis l’émergence de cette formation musicale.

Le groupe « Les Shleu Shleu » a servi de modèle à d’autres formations musicales. Le titre de mini-jazz est venu de Nemours Jean-Baptiste, à cause du nombre réduit des musiciens. Ces artistes continuent à créer. On ne peut oublier les chansons à succès des Shleu Shleu, telles que « Dans la vie », « Maille », « Solange », « Haïti terre de soleil », « Boutilliers », « St Valentin », « 4 Saisons », « Mambo Sentimental », « Cérémonie loa », « Feuilles », « Sept jours de la semaine », « Vacances », « Cœur ma p kenbe », pour ne citer que celles-là.

Les textes des chansons sont de pures poésies musicales. Quand on écoute « Boutilliers », on se sent vraiment en excursion plus près des étoiles avec « Les Shleu Shleu ». C’est comme l’œuvre d’un peintre contemporain qui nous place au jardin de la réalité. Auteur de l’article : Robert Noël. « Maille » décrit la beauté resplendissante de la femme haïtienne. Elle a encore la beauté de l’aurore et l’éclat du soleil. Elle défie le temps. Que dire de « St Valentin » qui traduit la joie des amoureux le 14 février, jour de la fête de St Valentin. « Mambo Sentimental » est une excellente musique instrumentale.

Le silence est aussi musique. Une musique sans parole exprime aussi une idée précise, et nous plonge toujours dans une méditation profonde. « Haïti terre de soleil » demeure un Magnum Opus c'est-à-dire un chef-d’œuvre artistique que le passage du temps ne peut ni salir, ni pâlir. On devrait diffuser cette chanson pour accueillir les touristes qui débarquent à l’aéroport international d’Haïti. Elle décrit la beauté de notre cher pays.

Les lignes mélodiques de Serge Rosenthal à la guitare mettent en évidence sa discipline musicale, sa simplicité de style et sa maîtrise de l’instrument. Milo Toussaint le supporte toujours à travers ses excursions musicales, même quand il improvise. Léon Milien le guide dans ses brèves randonnées, en marquant les points forts et faibles lui permettant de bien s’exprimer musicalement. Edward Richard demeure un guitariste tout-terrain. Il maîtrise tous les styles. Du temps de l’Original Shleu Shleu, la musique digitale / la techno musique n’existait pas, ou bien on était musicien ou on ne l’était pas.

Honneur et respect aux grands talents

Francky Jean-Baptiste, Clovis St louis, Smith Jean-Baptiste et Léon Milien représentaient la charpente solide du Shleu Shleu original. Quand on les regardait jouer ou en écoutant leurs disques, on se rendait compte que l’orchestre n’avait pas une colonne vertébrale bancale, considérant l’harmonie qui existait entre eux. Les voix de Hans Chérubin (gros Bébé) et Jean-Claude Pierre Charles (Peddy) permettent d’identifier cette formation musicale. À deux, ils représentent le Trademark – la marque déposée de l’Original Shleu Shleu On ne peut oublier Tony Moïse qui a su charmer le monde avec son saxophone, à travers des pièces musicales bien inspirées. L’on se demande d’où avait-t-il puisé son inspiration ? Tony Moïse était un chercheur qui partait toujours à la découverte pour trouver les éléments nécessaires dont Shleu Shleu avait besoin pour émerveiller les mélomanes. Quand on écoute le sax de Tony Moïse, c’est comme Fausto Papetti qui joue au compas direct.

On ressent aussi les couleurs musicales du grand maestro Wébert Sicot à travers le sax de Tony Moïse. Cela requiert une intelligence des plus extraordinaires pour agencer ces deux styles sans altérer l’essence compas direct. C’est bien une forme d’hybridation musicale. Le principe d’hybridation musicale consiste à retenir la section rythmique compas direct tout en ayant soin d’ajouter des couleurs tonales variées qui peuvent être appréciées par des gens de différentes cultures.

Tony Moïse est parti avec son talent, mais il nous a laissé des souvenirs inoubliables à travers ses œuvres. Le temps ne pourra jamais nous les voler. Tony avait fait école. Il avait inspiré des saxophonistes d’ici et d’ailleurs. À se rappeler qu’il y a eu quatre générations des Shleu Shleu. Tony avait toujours dit que Gérard Elie est le seul saxophoniste qui pourrait le remplacer à cause d’une similarité de styles. Sans vouloir pratiquer la nécromancie, je veux dire à Tony Moise que le rêve qu’il avait longtemps caressé s’est concrétisé. Le groupe Original Shleu Shleu a repris force et vigueur. Et Gérard Elie devient le saxophoniste attitré de l’orchestre. Tony Moïse avait toujours voulu placer ce saxophoniste à ses côtés pour jouer en duo. Repose en paix Tony Moïse, l’Original Shleu Shleu est dans de bonnes mains!

La tradition continue

Quand on fait un tour d’horizon de l’industrie musicale haïtienne (la HMI), on remarque que le saxophone est un instrument en voie de disparition dans le monde du compas direct. L’Original Shleu Shleu tient encore à sa tradition et veut prouver l’importance de cet instrument dans le compas direct. On aura l’opportunité de redécouvrir les musiciens de l’Original Shleu Shleu, tels que Serge Rosenthal à la guitare, Milo Toussaint à la deuxième guitare, Edward Richard à la guitare, Léon Milien à la basse, Francky Jean-Baptiste au tom–basse (gong), Clovis St-Louis au tambour, Renand Thybulle à la batterie, Gérard Elie au saxophone, Hans Chérubin (Gros Bébé) et Jean-Claude Pierre-Charles (Peddy) chanteurs.

Ces musiciens des Shleu Shleu réservent une grande surprise aux invites.

Une telle occasion devrait être une découverte pour les musiciens de la soi-disant « nouvelle génération » et pour tous ceux qui n’ont pas vécu la période des Shleu Shleu, soit en Haïti ou à New York City.

Pour les amis du Gabon, de Guinée Bissau, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de Cap Vert, de Paris, du Brésil, de la Colombie, du Canada, des Bahamas, des Etats-Unis, particulièrement de New Orléans (Nouvelle Orléans), de la Martinique, de la Guadeloupe, de St Martin et d’Haïti, qui m’ont souvent écrit pour me demander les points de contact de l’Original Shleu Shleu, je prends plaisir à les afficher ici :


Caraibes Haiti.

  • (Anonymously) (Private)
    2 years 2 months ago
    GBB 6165
    Please remove this picture.......
  • Joel Dure (Private)
    2 years 9 months ago
    GBB 6185
    Je suis heureux de te revoir, vieux frère!!!! Je me souviens de notre journee de sept ans a JMG. Les annees ont, trop vite, passé.Bon anniversaire, Pikliz!!!!
    • Eddy Didy Altine (Private)
      2 years 9 months ago
      Merci Joel! J'espere un de ces jours aussi!
      • (Anonymously) (Private)
        2 years 9 months ago
        J'espere te revoir aussi!
  • Mitzi (Private)
    2 years 10 months ago
    GBB 6345
    Two of my favorite people!!!!  <3
  • (Anonymously) (Private)
    2 years 10 months ago
    GBB 6208
    I'm loving this pic.
  • Eddy Montes (Private)
    2 years 10 months ago
    Excellent night. We had a wonderful time Francois. Keep up the good work.