Home > HATIAN CULTURE: Events, Music, Medi… > RELIGION, ART & LITERATURE. > Haitian Writers & Poets. > Comments

Haitian Writers & Poets.

Prepared & Maintained by Emmanuel Ardouin

Dans le macrocosme de notre culture et la pluralité de ses sources de renouvellement, cette page vise a vous familiariser a certains de nos compatriotes haitiens dont les oeuvres, talents et compétences pour des raisons multiples, surtout politiques et économiques ont brillé soit a l'étranger ou chez nous. Cet album est actif et sujet a des révisions périodiques. Emmanuel . Ardouin.

  • clip st felix (Private)
    5 years 7 months ago
    Franck Etienne
    you are the best mr franck. ltl loves you!!!!!!!!!!!!!!!
    • (Anonymously) (Private)
      2 years 4 months ago
      Mr.Franck S'il me faudrais m'exprimer d'une facon la plus hample peut etre mon entousiastre serait considere bon courage  l'un de vos etudiant college franck etienne de Port-au-price
  • (Anonymously) (Private)
    6 years 3 months ago
    I find a lot of great informations on your pages.
     
    Would it be possible to find a book by an old writer named Achille Messac of the 60's. The name of the book is
     
    Vie d'exil. He was a teacher from the Freres de l'instruction chretinne a Bicentenaire
    • (Anonymously) (Private)
      3 years 7 months ago
      That's my grandfather.  I think the book can be found at the Boston public library.  He is still alive and well to this day. Although he is very old.
  • (Anonymously) (Private)
    5 years 5 months ago
    Maurice Sixto
    la fierté de mon patelin natal
  • anonyme (Private)
    6 years ago
    Ecrivains  & Artistes Noirs (1956-2006)
    J'aurais bien aime savoir les noms de ces ecrivains noirs qui figurent sur la photo ci-dessus. "Piklizards" et Piklizardes a vos marques. Fouye pour trouver les noms. N'en deplaisent aux linguistes , des fois la langue est energique on cree de nouveaux mots.
  • (Anonymously) (Private)
    6 years 2 months ago
    Odette Roy Fombrun, Writer
    Madame  Odette c'est avec une grande joie dans nos coeurs que nous vous ecrivons pour vous inviter a participer a notre petite fete titree ''Je lis,donc je vis''c'est la sixieme edition vous etes l'auteur de notre classe la classe de 8 annee fondamentale a l'ecole notre dame des petits la fete se tiendra le 17 et 18 avril 2011 .
  • Calin (Private)
    7 years 10 months ago
    Margaret Papillon, Writer
    Mme. Papillon, votre ode au géneral Alexandre Dumas m'a mis en mémoire une lettre de l'écrivain français adressée aux Haïtiens en 1838 au sujet du géneral Thomas-Alexandre Dumas, son père. Je vous la communique parce que je crois qu'elle figurerait bien à coté de votre texte.
    Voici le texte que Dumas adressa en 1838 à un groupe d'Haïtiens :

    "Mes chers compatriotes…Souvent, j’ai été sollicité à la fois par des amis et par mon propre cœur de faire élever une statue à mon père ; cette statue, faite par l’un des meilleurs artistes de la capitale, grâce aux relations que j’ai avec tous, et à la fourniture que ferait du bronze le gouvernement, ne coûterait pas plus de 20 à 25 000 francs.
    Voici donc ce que j’ai l’honneur de vous proposer, Messieurs :
    Une souscription à 1 F serait ouverte parmi les hommes de couleur seulement, quelle que soit la partie du monde qu’ils habitent.
    A cette souscription ne pourront se joindre, pour les sommes qui leur conviendront, que le roi de France et les princes français, ainsi que le gouvernement d’Haïti, et si, comme il y a tout lieu de le croire, la somme, au lieu de se monter à 25 000 F, se monte à 40 000, on fondrait une seconde statue pour une des places de Port-au-Prince; et alors, j’irais la conduire et l’y ériger moi-même sur un vaisseau que le gouvernement français me donnerait pour l’y emporter. Je ne sais, Messieurs, si la douleur récente que j’éprouve [Alexandre Dumas vient de perdre sa mère] et qui réveille cette vieille et éternelle douleur de la mort de mon père, ne me rend pas indiscret, et ne grandit pas à mes propres yeux les mérites de celui que Joubert appelait la terreur de la cavalerie autrichienne et Bonaparte l’Horatius Coclès du Tyrol ; mais il me semble en tout cas qu’il serait bon que les Haïtiens apprissent à la vieille Europe, si fière de son antiquité et de sa civilisation, qu’ils n’ont cessé d’être français qu’après avoir fourni leur contingent de gloire à la France.
    Alexandre Dumas, 5 août 1838"

    Et le grand écrivain Anatole France écrivit ce qui suit lors de l'inauguration de la première statue érigée en 1906 à Paris à l'occasion de la commemoration du centième anniversaire de la mort du général.

    « Le plus grand des Dumas, c’est le fils de la négresse, c’est le général Alexandre Dumas de La Pailleterie, le vainqueur du Saint-Bernard et du Mont-Cenis, le héros de Brixen. Il offrit soixante fois sa vie à la France, fut admiré de Bonaparte et mourut pauvre. Une pareille existence est un chef-d’oeuvre auquel il n’y a rien à comparer. » Mais la statue fut abattue après le passage d’Hitler à Paris, en 1940.
    Anatole France 1906
  • (Anonymously) (Private)
    8 years ago
    Yvette Israel Leroy, (Wanègès)
    Wow! I am both pleased and impressed... It's a huge delight for me to see you as a former classmate of mine in Haiti since I had anticipated you were bound to become the successful poetic personality you are today. Besides, you unquestionably outweigh most literary artists of your class, and I hope you continue on this glorious path. Congratulations, Wanègès, and may God accompany you everywhere!
  • (Anonymously) (Private)
    8 years ago
    Yvette Israel Leroy, (Wanègès)
    Yvette Israel-Leroy, O my God, You are right where you are suppose to be, at the right place at the right time. By the way Pikliz, thank you for putting waneges in the limelight and among the haitian famous.
  • colbert jean baptiste (Private)
    8 years 3 months ago
    Margaret Papillon, Writer
    Margaret cela fait plaisir de te voir je suis toujous enallemagne j espere bien te revoir un jour abientot per col
  • isaac benito (Private)
    8 years 3 months ago
    André Fouad, (1972-
    Saluts.
    Je suis Benito Isaac, un haitien qui aime la beaute et qui a le courage d'applaudir ou de felliciter les choses qui doivent etre fellicitees. Sur ce, je tiens a encourager monsieur Fouad, mon compatriote depuis les Etats Unis etant pour ce travail combien important qu'il est entrain de realiser la bas.
    Je l'encourage de faire flotter notre bicolore valablement.